Chauffe-eau

Choix

Comment bénéficier du crédit d'impôt de transition énergétique?

Vous pouvez bénéficier d'un crédit d'impôt de 30% si vous effectuez, chez vous, des travaux de rénovation énergétique, par exemple en installant un chauffe-eau thermodynamique Arialis. Propriétaires occupants et locataires y ont accès, en faisant appel pour la pose, à des professionnels Reconnus Garants de l’Environnement (RGE). Le montant de dépenses éligibles est plafonné à 8 000 euros par personne et majoré de 400 euros supplémentaires par personne à charge. Seuls les logements de plus de 2 ans sont éligibles.

Comment faire des économies avec un chauffe-eau thermodynamique?

L'idée même d'un chauffe-eau thermodynamique est de vous permettre de faire des économies d'énergie. Le chauffe-eau thermodynamique Arialis vous permet d'accroître ces économies grâce à ses fonctionnalités supplémentaires comme ses modes programmables.

Le mode ECO, par exemple, qui est programmé par défaut, fait fonctionner exclusivement la pompe à chaleur de l'appareil. Vous pouvez toujours descendre les températures de consignes de chaque mode afin de les adapter à vos attentes.

Le mode vacances quant à lui vous laisse partir sereinement, en chauffant juste suffisamment pour garder votre produit en hors gel, puis en automatisant un cycle anti-légionelle la veille de votre retour.

Le chauffe-eau thermodynamique Arialis de Sauter est-il éligible au crédit d'impôt ?

Oui, le chauffe-eau thermodynamique Arialis est éligible au crédit d'impôt, dans le cas où vous le faites poser par un installateur Reconnu Garant de l’Environnement (RGE).

Pourquoi choisir un chauffe-eau thermodynamique ?

Un chauffe-eau thermodynamique dispose d'atouts économiques dont ne disposent pas les chauffe-eau plus classiques. En fonctionnant sur air ambiant, ressource gratuite et renouvelable, il vous permet de réaliser jusqu'à 70% d'économies d'énergie.

Le chauffe-eau thermodynamique Arialis favorise ces économies, en vous laissant adapter son fonctionnement à votre rythme quotidien.

L'aspect écologique du chauffe-eau eau, vous permet de bénéficier d'une TVA réduite à 5,5%, et d'un Crédit d'Impôt de Transition Energétique de 30%.

En choisissant un chauffe-eau thermodynamique, vous bénéficiez ainsi d'un confort optimal à petit prix. La qualité Sauter, elle, vous offre un appareil durant jusqu'à deux fois plus longtemps.

Grâce à toutes ces économies, vous pouvez ainsi rentabiliser votre chauffe-eau ARIALIS en moins de 3 ans.

Quel modèle de chauffe-eau électrique choisir ?

Quel chauffe-eau choisir ? Différents critères sont à prendre en compte quand vous choisissez un format de ballon d'eau chaude.

• CAPACITE :

- Adapter la capacité de l'appareil au besoin.

- Tenir compte du nombre d'utilisateurs mais aussi du "standing" (nombre de points de puisage, volume de la ou des baignoires, etc.)

- Un appareil utilisé en "Heures creuses" uniquement, devra avoir assez de capacité pour stocker les besoins de toute la journée. Compter en moyenne 50 litres par jour et par personne.

- Lors du remplacement d'un appareil ancien (>20ans), poser une capacité de 20 à 30 % supérieure (sauf pour « Prêt à Poser ») pour compenser l'écart de température (ancien 80/85°C - nouveau 65/70°C).

• MODELE : Vertical mural / Vertical sur socle / Horizontal

Le choix du modèle est souvent lié aux besoins mais aussi souvent conditionné par la place disponible et la solidité des supports. En règle générale, choisir les modèles verticaux dont les performances restent légèrement supérieures aux modèles horizontaux. Si les murs ne sont pas porteurs, les modèles verticaux muraux peuvent se poser sur un trépied. Les modèles sur socle se posent au sol sans aucune fixation. Les horizontaux peuvent être fixés sur un mur, au sol sur des cales ou au plafond. Dans tous les cas, respecter les consignes d’installations. Sauter vous propose de nombreux accessoires facilitant l’installation d’appareils aussi bien en neuf qu’en remplacement de toute marque.

• RACCORDEMENT ELECTRIOUE : MONOPHASE ou TOUS COURANTS

En sortie d’usine, les produits Sauter sont prévus pour fonctionner en 230V monophasé. Si l'alimentation du logement est en triphasé 400V prendre un « kit Tri », la charge sera mieux répartie sur les trois phases. Sinon, il devra être raccordé entre phase et neutre = 230V. Pour le modèle électronique kitable Sauter, il n’y a pas de modification de câblage, il faut utiliser soit la platine verte ‘monophasée’ livrée sur l’appareil, soit la platine rouge ‘triphasée’ (« kit Tri » chez votre distributeur).

Qu’est-ce qu’un chauffe-eau thermodynamique ?

Un chauffe-eau thermodynamique se présente comme un chauffe-eau classique, mais il est doublé d’une pompe à chaleur. Cette dernière permet à l’appareil de puiser l’air ambiant comme source d’énergie, vous permettant ainsi de réaliser jusqu'à 70% d’économie d’énergie.

Arialis est-il éligible à la règlementation RT 2012?

Afin d’être éligible à la réglementation thermique RT 2012, votre chauffe-eau doit afficher un coefficient de performance (COP) supérieur à 2 selon la norme EN16147.

Le chauffe-eau thermodynamique Arialis de Sauter, atteint, un coefficient 2.8 à 7°C gainé sur air extérieur et de 3.12 à 15°C sur air ambiant, vous donnant ainsi accès au prêt à taux zéro dit renforcé, dénommé "PTZ+".

Dépannage

Que faire si je n'ai pas assez d'eau chaude, sur mon chauffe-eau neuf ?

• Vérifiez d'abord que le chauffe-eau est bien dimensionné par rapport aux besoins.

• Vérifiez qu’il n’y a pas de fuite dans l’installation (goutte à goutte d’un robinet).

• Vérifiez qu’il n’y a pas de retour d’eau froide dans l’installation.

Comment contrôler rapidement les performances d'un chauffe eau ? La seule solution passe par une courbe de soutirage qui consiste à mesurer la température de l'eau du chauffe-eau en en faisant une vidange complète, seau par seaur. Attendez 7 heures de chauffe, utilisez un seau de 10L et un thermomètre.

Méthode : Remplir le seau de 10L - Mesurer la température puis vider dans la baignoire. Recommencer cette opération jusqu'au soutirage complet de l'appareil (200 L = 20 seaux).

Pour un chauffe-eau VERTICAL la température devra se situer aux alentour de 60°C au départ et évoluera peu jusqu'au 2/3 du volume puis la température baissera progressivement.

Que faire si je n'ai pas du tout d'eau chaude ?

• Vérifiez que le thermostat est bien réglé au maximum.

• Mettez l'appareil en marche forcée (contacteur heures creuses) et vérifiez que le courant arrive au thermostat, si non vérifiez les fusibles/disjoncteurs puis le contacteur heures creuses.

• Vérifiez à froid que le thermostat laisse passer le courant :

- Si le courant passe au thermostat, vérifiez la résistance à l'aide d'un multimètre (?) ou contrôler la puissance avec votre compteur général (une puissance de 3000W consomme 500W en 10 minutes). Changer l'élément chauffant si nécessaire.

- Si le courant ne passe pas au thermostat, pour un thermostat mécanique réarmez la sécurité. Il faudra changer le thermostat si le phénomène se reproduit. Pour un thermostat électronique, changez le thermostat.

Que faire si je n'ai plus assez d'eau chaude, sur mon chauffe-eau ancien ?

• Vérifiez les éléments chauffants, s'il s'agit d'un chauffe-eau tous courants un ou deux éléments de la résistance peuvent être défectueux.

• Remplacez la résistance si nécessaire.

• Remplacez éventuellement le thermostat par une pièce d'origine bien adaptée au modèle du chauffe-eau (en contactant Sauter Service).

• Si après ces opérations de contrôle ou de remplacement, le problème persiste, vérifiez le temps d'alimentation du contacteur EDF. Pour cela vous pouvez brancher une horloge électrique raccordée aux bornes d'entrée du thermostat. L'horloge doit avancer de 8 heures par jour.

• Vérifiez le matin, avant tout soutirage, que le tuyau départ eau chaude est bien froid, s'il est chaud, une fuite existe sur la distribution d'eau chaude.

• Vérifiez un éventuel retour d'eau froide par le réseau eau chaude dans le chauffe-eau (mélangeurs, mitigeurs, vannes thermostatiques défaillantes).

• Vidangez le chauffe-eau et détartrer l'élément chauffant si nécessaire.

• Pour toute question, n'hésitez pas à nous contacter à travers notre plateforme Sauter Service en précisant l'objet de votre demande,

Que faire si l'eau de mon chauffe-eau est malodorante ?

Cette odeur peut provenir de bactéries se développant dans la cuve, de matières organiques en décomposition ou d'une qualité d'eau non-conforme (sulfates).

• L'abaissement de la température de l'eau dans les chauffe-eau est possible, il est déconseillé de descendre en dessous de 50°C, certaines bactéries pouvant se développer à ces basses températures.

• Un dépôt de matières organiques au fond de la cuve peut aussi provoquer des odeurs. Vider, rincer et éventuellement désinfecter (pastille de javel).

• Un taux de sulfate élevé provoque une réaction chimique avec le magnésium de l'anode, accompagnée d'un dégagement d'hydrogène sulfuré très malodorant (œuf pourri). Ce phénomène désagréable n’est pas du tout dangereux. Traiter l'eau ou démonter l'anode magnésium.

NOTA : Les chauffe-eau ACI Sauter ne sont pas concernés par les réactions d’anode magnésium. Quelle que soit la provenance (réseau, puît, adoucisseur, …), l'eau alimentant une production d'eau chaude sanitaire doit répondre au DTU 60.1 additif N°4.

• Une eau peut-être potable mais corrosive.

• Une eau douce est souvent une eau corrosive.

Extrait du DTU 60.1 additif N°4 : Une installation de distribution d’eau chaude doit être protégée contre la corrosion, si l'eau véhiculée, considérée à 20°C ne respecte pas les conditions suivantes :

Valeur mini

Valeur Maxi

Résistivité ou Conductivité

 2200 Ohm cm ou 454 µS/cm

4500 Ohm cm ou 222 µS/cm

Titre alcalimétrique complet

1,6 meq/l (8°f)

CO2 libre

15 mg/l

Calcium en Ca²¯

1,6 meq/l (8°f) 

Sulfates en SO4²¯

2 meq/l (96 mg/l)

Chlorures en Cl¯

2 meq/l (71 mg/l)

Sulfates et Chlorures

3 meq/l

Que faire si l'eau qui sort de mon chauffe-eau est sale ?

La cuve du chauffe-eau est alimentée en partie inférieure et la prise d'eau chaude se fait en partie haute, donc toutes les particules en suspension dans l'eau du réseau s'y déposent.

Un appareil de 200L décante environ 70m3 d'eau par an, il faudra donc de temps en temps nettoyer le fond de la cuve. Pour cela, il est nécessaire de la vider et de démonter la bride pour éliminer toutes les boues.

Lorsque le phénomène disparaît après quelques litres, il s’agit d’un léger dépôt dans le chauffe-eau, ou dans une canalisation. Une coloration rouge de l'eau chaude peut avoir pour origine une corrosion importante de la cuve, vider, vérifier l'état du revêtement interne et éventuellement changer l'anode magnésium, voire l'appareil.

Que faire si la cuve du chauffe-eau est déformée ou éclatée ?

Il s'agit d'un défaut de fonctionnement du groupe de sécurité ou éventuellement d'un défaut d'installation (pas de groupe de sécurité ou réducteur de pression entre la cuve et le groupe).

Cette dégradation ne peut se produire qu'à partir de pressions très importantes. Si le groupe n'évacue pas les 2 à 3 % de volume supplémentaire pendant la chauffe, la cuve du chauffe-eau gonfle en conséquence. La pression dans un appareil atteint son maximum au bout de trois heures de chauffe.

Remplacez le chauffe-eau et bien sûr installez un groupe de sécurité neuf (ou modifiez l'installation s'il s'agit d'un défaut sur celle-ci).

Ce remplacement ne se fait pas au titre de la garantie si le groupe de sécurité n’est pas monté d’origine usine. Il faut toujours assurer la purge du groupe de sécurité 2 fois par mois. Cette opération évite le bouchage de la soupape de sécurité donc ce genre d'incident.

Que faire si le chauffe-eau "fait" de l'air ?

Ce phénomène apparaît de manière sporadique sur des chauffe-eau alimentés avec une eau très aérée suite à des travaux ou des baisses de pression importantes sur le réseau de distribution. La cuve sert alors de "pot" dégazeur. Dans le cas où cela persisterait contacter le distributeur d'eau qui pourra peut-être y remédier. Si il est impossible de traiter à ce niveau, prévoir un pot avec dégazeur au départ de la distribution d'eau chaude.

Un autre phénomène "d'air" dans les chauffe-eau est apparu depuis quelques années avec les sécheresses successives. La qualité de l'eau s'est fortement dégradée dans certaines régions. Les taux de chlorures se sont élevés à des valeurs non conformes aux normes en vigueur (potabilité et agressivité).

Rappels des normes

• DTU eau agressive Chlorures > 71 mg/L

• Potabilité (NF) Chlorures > 250 mg/L

Ces taux élevés de chlorures parfois supérieurs à 400 mg/L (même pendant une courte période) provoquent une dissolution chimique des anodes en magnésium avec dégagement de gaz non dangereux. Cela se traduit; le matin ou après une période de quelques heures sans puisage, par une poche d'air en haut de la cuve et par des projections très désagréables d'eau chaude et d'air au robinet lors des soutirages.

De plus l'anode magnésium est rapidement détruite, supprimant ainsi la protection cathodique de la cuve du chauffe-eau. Ce phénomène d'air disparaît bien sûr après la destruction totale de l'anode.

NOTA : Les chauffe-eau ACI et ACI Hybride Sauter ne sont pas concernés par les réactions d’anode magnésium.

Que faire si le chauffe-eau "fait" de la vapeur ?

Une eau entre 60° et 65°C va dégager un peu de vapeur, cela est tout à fait normal. Si la température est supérieure à 70° :

• Coupez ou faites couper immédiatement l'alimentation électrique et ouvrir légèrement une sortie d'eau chaude pour refroidir progressivement l'appareil.

• Remplacez le thermostat par une pièce d'origine adaptée au modèle du chauffe-eau.

• Remplacez le groupe de sécurité qui a pu se dégrader au passage de la vapeur. Si ce phénomène apparaît lors de la 1ère mise en chauffe, vérifier que l'alimentation électrique est été correctement réalisée et que le thermostat n'a pas été court-circuité lors de l'installation (branchement direct de la résistance).

Que faire si le chauffe-eau "fait" du bruit ?

Nota : la cuve du chauffe-eau fait office de caisse de résonance dans une installation même si l’origine du bruit ne provient pas de l’appareil.

Bruit de bouilloire : Une résistance thermoplongée dans une eau calcaire va émettre un bruit de bouillonnement. Ce phénomène est non dangereux et, ne traduit pas une dégradation du chauffe-eau. Le détartrage ne résout pas le problème de façon durable.

« Coup de bélier » : Ces bruits sont liés à l’utilisation de robinetterie à « fermeture rapide » tel que mitigeur (électrovanne de lave linge…). A la fermeture, « l’onde de choc » remonte dans la cuve qui sert d’amplificateur.

• limitez la pression générale de l’installation.

• placez un anti-bélier au plus près de l’équipement à l’origine du bruit.

• modifiez la tuyauterie (Ø plus gros, pose d’une lyre ou d’un flexible…)

Que faire si le chauffe-eau fait disjoncter le compteur ?

• Vérifier les branchements électriques* (schéma électrique)

• Vérifier la puissance « EDF » disponible* (compteur)

• Sur les modèles stéatite vérifier l'état intérieur du fourreau et de la bougie, retirer la calamine si nécessaire (goupillon+chiffon).

• Sur les modèles à résistance blindée, en cas de chauffe sans eau, la résistance est détruite et doit être changée (hors garantie).

* ces deux vérifications ne sont valables que pour une installation neuve ou modifiée.

Que faire si l’eau n’est pas assez chaude ?

• Vérifiez la température de l'eau le matin, celle-ci doit se situer entre 60 et 70°C (sans mitigeur). En cas de remplacement d'un ancien chauffe-eau (plus de 10 ans), il faut savoir que la température des anciens thermostats pouvait être supérieure à 80°C. Pour des raisons de sécurité cela ne se fait plus.

• Vérifiez la bonne position du chauffe-eau (attention aux horizontaux). S'assurer que le thermostat est bien réglé au maximum.

• Mettez le chauffe-eau en marche forcée pendant 7 heures au moins (en dehors des heures creuses) sans soutirer d'eau.

• Contrôler que le tuyau de départ eau chaude est bien froid, s'il est chaud à environ 50cm, une fuite existe sur la distribution d'eau chaude.

• Si l'eau est plus chaude en marche forcée qu’en heures creuses c'est qu’il y a un problème sur le contacteur jour/nuit ou l'horloge EDF. Si il n’y a aucun changement, procéder de la façon suivante :

- Contrôler qu'il n'y a pas de retour d'eau froide dans le circuit d'eau chaude (mitigeurs, vannes thermostatiques ...). Pour cela, il faut fermer l'arrivée d'eau froide sur le groupe de sécurité puis ouvrir un robinet d'eau chaude le plus près possible du chauffe-eau. L'eau alors contenue dans les tuyauteries va s'écouler pendant quelques secondes. Attendre environ 1 minute et si vous constatez un écoulement d'eau froide même en petit filet c'est qu'un équipement est défaillant dans l'installation.

Que faire si mon chauffe-eau fuit ?

Si la fuite se situe au niveau du groupe de sécurité : Au goutte à goutte pendant la chauffe, c’est normal et donc un signe de bon fonctionnement. Lorsque la température de l’eau augmente, son volume et sa pression aussi, le « groupe » assure donc sa fonction de sécurité en la maintenant en dessous de 7 bars et prolonge ainsi la durée de vie de la cuve émaillée. Il convient dans tous les cas de raccorder l’évacuation du groupe au réseau d’évacuation des eaux usées.

En dehors de la chauffe, il s’agit le plus souvent d’une pression d’eau froide trop forte. Au-delà de 4 bars, faites poser un réducteur de pression juste après le compteur d’eau.

Si la fuite se situe sur l’équipement électrique :

• Dans certains cas, un léger resserrage des écrous suffit (surtout sur les produits nouvellement installés).

• Si nécessaire, regarder la bonne mise ne place du joint ou le changer.

• Remplacer l’élément chauffant.

Dans tous les cas de figure, le remplacement du joint ou de l’élément chauffant reste plus rapide et moins onéreux que l’échange de l’appareil complet qui ne doit être envisagé que pour une fuite de cuve (non réparable).

Si la fuite se situe au niveau de l’entrée d’eau froide ou de la sortie d’eau chaude :

• Faire refaire l’étanchéité rapidement pour éviter une corrosion par l’extérieur (hors garantie).

• Utiliser de préférence de la filasse pour une étanchéité durable. Si la fuite provient de la cuve :

• Le remplacement de l’appareil est indispensable car la fuite ne peut pas être réparée de façon durable.

• Si l’appareil est dans la période de garantie, il sera expertisé en usine (voir conditions sur le livret d’utilisation). En cas de remplacements fréquents, demander une analyse d'eau (voir extrait DTU) et nous consulter.

Quels sont les conseils du pro pour votre chauffe-eau ?

Dans une installation de ballon d'eau chaude, 2 fois sur 3, le problème ne concerne pas le chauffe-eau et le remplacement du produit ne change rien puisque la cause n’est pas supprimée. Sauter Service peut vous aider à identifier l'origine du dysfonctionnement par un diagnostic téléphonique, même si vous n'êtes plus sous garantie.

Toute intervention sur un équipement électrique doit être faite par une personne qualifiée après avoir coupé l’alimentation électrique de l’appareil.

Lire attentivement la notice… Faire appel à un professionnel en cas de difficulté.

Respecter les consignes d’installations et d’utilisations.

Faire un entretien régulier (voir notice). Les conseils qui suivent concernent également les anciens produits Sauter.

Entretien

Quel entretien dois-je faire sur mon chauffe-eau ?

L'entretien domestique

L'entretien d'un chauffe-eau électrique se limite pour l'utilisateur à manoeuvrer le groupe de sécurité 1 à 2 fois par mois. Cette opération permet d'évacuer d'éventuels dépôts pouvant à la longue obstruer la soupape.

L’entretien professionnel

Pour les modèles petites capacités, vérifiez de l'anode magnésium tous les deux à trois ans (remplacement si nécessaire *), détartrage des résistances et nettoyage du fond de cuve en fonction de la qualité de l'eau utilisée. - Contrôle de la température d'eau chaude (70°C maxi).

- Contrôle du bon fonctionnement du groupe de sécurité. Un groupe qui ne "perd" pas pendant la chauffe est défectueux, son clapet anti-retour est inefficace et la surpression retourne dans le réseau. Nettoyer le clapet ou remplacer le groupe si nécessaire.

- Pour les modèles ACI vérification le clignotement de la LED verte indiquant le bon fonctionnement de la protection électronique contre la corrosion (remplacement si nécessaire *), détartrage des résistances et nettoyage du fond de cuve en fonction de la qualité de l'eau utilisée.

- Contrôle de la température d'eau chaude (70°C maxi).

- Contrôle du bon fonctionnement du groupe de sécurité. Un groupe qui ne "perd" pas pendant la chauffe est défectueux, son clapet anti-retour est inefficace et la surpression retourne dans le réseau Nettoyer le clapet ou remplacer le groupe si nécessaire.

* Sauter tient à votre disposition des supports d'anode adaptables sur les modèles où celle-ci était fixée à demeure.

Fonctionnement

Mon chauffe-eau peut-il me permettre de bénéficier du tarif Heures Creuses/ Heures pleines ?

Oui, il faudra adapter la capacité au besoin quotidien. En France, la majorité des chauffe-eau fonctionnent en heures creuses et leur temps de chauffe est généralement inférieur à 6h00.

Quel est le fonctionnement normal d’un chauffe-eau ?

La capacité d'eau contenue dans la cuve, est chauffée par la résistance. A une certaine température, suivant le réglage du thermostat, la chauffe est stoppée. Cette élévation de température provoque une augmentation du volume d'eau, ce surplus est évacué par le groupe de sécurité. Au fur et à mesure des soutirages, la température de l'eau chaude utilisée baissera progressivement suivant : la capacité, le modèle du chauffe-eau, et la distance entre celui-ci et les divers points de puisage. Pour un chauffe-eau de 200l, le temps de chauffe est d’environ 5h00.

Quelles précautions prendre pour le chauffe-eau de ma maison secondaire ?

Le local d’installation du chauffe-eau doit toujours être hors gel. Couper l’eau, couper l’alimentation électrique du chauffe-eau en cas d’absence prolongée. Inutile de vidanger l’appareil, par contre attendre une période de chauffe complète avant utilisation suite à une période d’absence prolongée.

Quels sont les éléments constitutifs de mon chauffe-eau ?

Suivant les modèles :

• La cuve dont le revêtement interne assure une très bonne tenue à la corrosion et répond aux exigences de qualité alimentaire.

• L’anode Hybride pour une protection maximale avec entretien réduit (ACI Hybride).

• L’anode magnésium interchangeable, pour une longévité accrue de la cuve (petite capacité).

• Les tubulures internes en acier inoxydable.

• L'isolation en mousse de polyuréthanne haute densité.

• L'élément chauffant, résistance blindée (petite capacité) ou stéatite.

• Le thermostat réglable jusqu’à 65°/70°C, avec une sécurité de surchauffe.

• Une commande digitale mobile pour un pilotage intelligent de votre chauffe-eau (modèle Prodigio)

Quels sont les éléments constitutifs de mon chauffe-eau thermodynamique ?

Un chauffe-eau thermodynamique est composé de :

• un ventilateur qui aspire l'air ambiant

Comment fonctionne un chauffe-eau thermodynamique ?

Le chauffe-eau thermodynamique puise l'air ambiant ou provenant de l'extérieur, dans le but d'en extraire les calories. Celles-ci servent par la suite à réchauffer l'eau du ballon, afin de répondre à votre consommation d'eau chaude.

Installation

Comment installer mon chauffe-eau thermodynamique?

90% des panne de chauffe-eau thermodynamique sont dues à des problèmes de pose. C'est pour cela que Sauter vous fournit, avec votre chauffe-eau Arialis, un guide d'installation rapide, vous accompagnant étape par étape dans la pose de votre appareil.

Comment installer un chauffe-eau ?

Pour tout comprendre sur l'installation du chauffe-eau électrique, reportez vous au guide d'installation ainsi qu'à la notice de votre produit.

Comment relire mon chauffe-eau à l'électricité?

Après avoir dévissé la (les) vis de fixation du capot de protection (Schéma indiqué dessus), raccorder électriquement la carte électronique (Mono ou TRI selon les versions) pour les Essentiel et les Prêts à Poser.

Pour les petites capacités, raccorder le thermostat (selon le montage indiqué dans la notice). Raccorder le fil de Terre sur la bride du chauffe-eau. Remonter le capot après avoir vérifié le serrage correct des bornes de connexion. Refermer le capot à l’aide de la (ou des) vis fournie(s).

Comment relier mon chauffe-eau à mon réseau d'eau?

• Vérifier la pression

• Contrôler les éléments d’installation : Le chauffe-eau devra être raccordé hydrauliquement conformément aux normes et à la réglementaition en vigueur dans le pays où il sera installé (pour la France : D.T.U. 60.1).

Tubulures sur l'appareil

- Chaque tubulure est en acier avec l'extrémité filetée au pas du gaz Ø 20/27 (du 50 L au 300 L).

- L'entrée d'eau froide est repérée par une collerette bleue, la sortie d'eau chaude par une collerette rouge.

- A l'intérieur des tubulures sont insérés des embouts rouge et bleu, qui sont à conserver impérativement lors du raccordement aux tuyauteries.

Raccordement aux tubulures

- La nature des tuyauteries peut être rigide, généralement en cuivre (l'acier noir est interdit), ou souple (tresse inox flexible normalisée).

- Dans le cas de canalisations en cuivre, le raccordement sur la sortie eau chaude devra impérativement être réalisé à l'aide d'un manchon fonte, acier, ou raccord isolant, afin d'éviter la corrosion de la tubulure (contact direct fer-cuivre). Les raccord laiton sont interdits à ce niveau (NFC 15-100, en France).

- L'étanchéité doit être effectuée à l'installation sur les tubulures (filasse...), y compris dans le cas d'utilisation de tuyaux PER.

- Un groupe de sécurité (non fourni avec le chauffe-eau) conforme à la norme EN 1487 sera obligatoirement vissé sur l'entrée d'eau froide du chauffe-eau.

- Dans le cas d'utilisation de tuyaux PER, la pose d'un régulateur thermostatique en sortie de chauffe-eau est fortement conseillée. Il sera réglé en fonction des performances du matériau utilisé.

IMPORTANT : La pression du réseau d'eau froide est généralement inférieur à 5 bar. Si tel n'est pas le cas, prévoir un réducteur de pression, qui sera positionné sur l'arrivée d'eau après le compteur.

Comment remplir mon chauffe-eau?

Monter un groupe de sécurité neuf, assurer une parfaite étanchéité avec du téflon ou de la filasse. Ouvrir la totalité des robinets d’eau chaude de l’installation. Ouvrir l’alimentation au niveau du groupe de sécurité et attendre que l’eau coule à tous les robinets pour bien purger l’air des tuyauteries.

Où installer mon chauffe-eau?

QUELQUES RAPPELS ELEMENTAIRES
• Le chauffe-eau doit être placé le plus près possible des principaux points de soutirage pour éviter le gaspillage. Quand l’utilisateur laisse couler 2 à 3 litres avant d’avoir de l’eau chaude à son robinet, il a consommé 2 à 3 litres d’eau chaude dans sa cuve. Isoler la distribution d’eau chaude.
• Un chauffe-eau n’est jamais immortel, une fuite apparaîtra un jour. Si l’appareil est placé dans la partie haute du logement, prévoir un bac de rétention avec évacuation. Il protégera plafonds et tapisseries d’éventuels dégâts d’eau.
• L’accessibilité au chauffe-eau et à ses composants doit être aisée :
- pour manoeuvrer le groupe de sécurité (2 fois par mois)
- pour toute opération SAV ou d’entretien (0,45 m nécessaire pour démonter l’ensemble porte / résistance)
• Le chauffe-eau doit être placé dans un local hors-gel, ceci pour éviter le blocage du groupe de sécurité qui entraîne infailliblement la destruction de l’appareil par surpression (hors garantie).
• Un chauffe-eau de 200 L plein, par exemple, pèse plus de 250 Kg. Il est nécessaire de respecter les prescription du DTU, les 2 ou 4 boulons de diamètre 10 mini seront scellés. Pour les parois non porteuses, les appareils muraux doivent être posés sur trépied, mais la patte supérieure de l’appareil sera fixée au mur pour éviter tout basculement.
• Attention à la pose de l’appareil, respecter impérativement la position de montage. Quelques exemples :
- Un modèle vertical mural se fixe toujours verticalement avec les tubulures en dessous
- Un modèle horizontal doit impérativement avoir ses tubulures en partie basse et non pas sur le coté ou sur le dessus
Conseil de Pro : Lire attentivement les notices d’installation.

Peut-on utiliser un adoucisseur avec un chauffe-eau?

Oui, il faut cependant respecter les prescriptions du DTU Plomberie qui régissent la qualité de l’eau en production d’eau chaude. (voir extrait DTU). Ne pas descendre en dessous de 15°F. Plus une eau est douce, plus elle peut favoriser les phénomènes de corrosion.

Puis-je installer mon chauffe-eau dans mon garage ou dans un local non isolé ?

Le chauffe-eau doit être placé dans un local hors-gel, ceci pour éviter le blocage du groupe de sécurité qui entraîne systématiquement la destruction de l’appareil par surpression (hors garantie).

Que dois-je faire pour bénéficier du tarif heures creuses.heures pleines pour mon cumulus ?

Souscrire un abonnement spécifique auprès du distributeur d’énergie et utiliser un contacteur « heures creuses » au tableau général.

Quel raccordement électrique choisir pour l'intsllation de mon chauffe-eau ?

• L'installation électrique d'un chauffe-eau doit être conforme à la NF-C15-100. L'appareil doit impérativement être relié à la terre et protégé par un dispositif de coupure omnipolaire (voir notices d'installation des différents appareils).
• Lorsqu’il n’est pas monté en usine, le câble d'alimentation doit être en fil rigide, de section 2,5mm2 mini, et relié à une canalisation fixe. Ceci limite les risques d’échauffement.
• En aucun cas la résistance ne doit être alimentée en direct (même pour une courte durée). Bien vérifier que par mégarde, le thermostat ne soit pas shunté par un raccordement en sortie qui correspond alors à un branchement direct de la résistance. Ces erreurs de montage se traduisent par une vaporisation certaine de l'eau dans les jours suivants en tarif de nuit ou dans les 24 heures en tarif simple.
• Si le raccordement électrique du chauffe-eau précède sa mise en eau, s'assurer que l'alimentation électrique intempestive de l'appareil n'est pas possible, car cela provoquerait une « chauffe à sec* », un déclenchement de la sécurité du thermostat et peut-être la destruction de la résistance. Cet incident est fréquent et se traduit par de nombreuses "pannes" lors des mises en service.
*Les chauffe-eau électronique Sauter sont équipés d’un système anti-chauffe à sec qui empêche de détériorer les composants.

Comment fixer mon chauffe-eau?

Chauffe-eau ACI et ACI hybride :

La fixation Murale se fait à l’aide du gabarit de pose sur l'emballage :

- 2 points pour 50, 75 L et 100 L

- 4 pour 150 L et 200 L

- Trépieds + 2 points de fixation

Si les murs ne sont pas porteurs, les modèles verticaux muraux doivent être posés sur un trépied, 2 vis de fixation "d'équilibre" seront suffisantes.

Un support spécial fixé au plafond existe aussi.

Les modèles sur socle se posent au sol sans aucune fixation. Les horizontaux peuvent être fixés sur un mur, au sol sur des cales ou au plafond avec un cerclage spécial (accessoires).

Sauter vous propose de nombreux accessoires facilitant l’installation d’appareils aussi bien en neuf qu’en remplacement de toute marque.

Chauffe-eau d'Appoint :

La fixation Murale se fait à l’aide d’une patte de fixation fournie avec le chauffe-eau.

Une vidéo d'aide à la pose est disponible ici.

Pensez à vous aider de la notice quickstart

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

Fermer