Le radiateur rayonnant : le convecteur 2.0

Publié le 03 juin 2016 - Trucs et astuce

On a parfois tendance à les confondre avec les convecteurs classiques… Mais, au quotidien, les panneaux rayonnants apparaissent comme une solution à petit budget confortable et performante.

Fonctionnement des panneaux rayonnants

Parfois appelés radiant, le panneau ou radiateur rayonnant est le fruit du perfectionnement des convecteurs. En effet, en plus de diffuser la chaleur par convection ils sont également dotés d’une plaque rayonnante – souvent en métal - placée dans le corps de l’appareil. Une fois chauffée par une résistance, elle projette des rayons infrarouges qui transmettent la chaleur aux murs, au sol, au mobilier, à l’air ambiant et aux occupants de la pièce.

Quels sont les avantages du panneau rayonnant?

Par rapport aux convecteurs, le chauffage rayonnant électrique présente plusieurs atouts. Les principaux : une plus grande distance de chauffage et une température répartie de manière plus homogène dans le volume de la pièce, sans phénomène de stratification (pieds froids/tête chaude). En outre, ils dessèchent moins l’atmosphère que les convecteurs classiques et garantissent une montée en chaleur particulièrement réactive. Enfin les panneaux rayonnants sont pour certains équipés de systèmes de programmation perfectionnés qui permettent de réaliser des économies d’énergie non négligeables, le tout pour un budget qui reste modeste.

Quels en sont les inconvénients ?

Le principe de fonctionnement d’un panneau rayonnant électrique fait que la chaleur qu’ils procurent est parfois un peu agressive à proximité de l’appareil. Par ailleurs l’installation d’un panneau radiant implique de respecter quelques règles : l’espace devant doit être dégagé pour ne pas bloquer les rayons infrarouges et le mur sur lequel le panneau est fixé doit être isolé pour éviter les déperditions d’énergie.

Dans quelles pièces placer ses rayonnants?

En théorie les panneaux radiants peuvent être installés dans toutes les pièces, mais c’est dans les bureaux, les cuisines ou les espaces de passage qu’ils expriment le mieux leur potentiel. Ils seront aussi parfaitement à leur aise dans les grands volumes de type mezzanine où les obstacles ne sont pas nombreux.

Quelle réglementation ?

Comme tous les appareils de chauffage électrique, les panneaux rayonnants sont soumis à un système de réglementation strict. Les mentions à vérifier sur l’étiquette : la norme CE, le marquage NF Electricité Performance (deux étoiles, en règle générale) ainsi que la mention Classe II (pour l’installation en pièce humide).    

Malao : Bienvenue dans l'ère du chauffage électrique connecté

Lire la suite

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

Fermer