Guide chauffe-eau thermodynamique

Comment utiliser et entretenir son chauffe-eau thermodynamique

Les chauffe-eau thermodynamiques ont, en général, différents modes de programmation qui permettent de favoriser au choix le confort, les économies, ou de les équilibrer. Sur Arialis, 4 modes permettent de gérer au mieux la production d’eau chaude sanitaire: 2 modes « permanents » pour suivre votre quotidien et vos habitudes (Modes Eco et Auto), et 2 modes « ponctuels » pour gérer les imprévus (Modes Absence et Boost)

  • Mode ECO : Utilisation de la pompe à chaleur seule pour un maximum d’économies. Idéal pour des températures d’air supérieures à 10°C.
  • Mode AUTO : Permet une gestion optimisée de la pompe à chaleur et de l’appoint électrique
  • Mode BOOST : En cas de besoin supplémentaire d’eau chaude pour une chauffe.
  • Mode VACANCES : Mise en hors gel (7°C) du produit puis lancement d’un cycle anti-légionnelle le jour de retour d’absence renseignée.

Certains modèles, comme le chauffe-eau Arialis, sont équipés d’un boitier mobile, afin d’en permettre une utilisation à distance et plus de praticité. Un chauffe-eau thermodynamique contrairement à la majorité des chauffe-eau électrique fonctionne en permanent, c’est-à-dire sans signal heures creuses. Il est par ailleurs conseillé de ne pas contraindre son fonctionnement à une plage horaire définie de 8h. Cela permet d’éviter de surconsommer en utilisant inutilement l’appoint électrique du produit pour atteindre la température demandée.Une seconde possibilité est de définir une plage horaire large, du type 18h-8h ; l’appareil peut dans ce cas fonctionner en mode éco sans mauvaises surprises.La troisième et dernière possibilité consiste à utiliser le mode éco durant les heures les plus chaudes de la journée afin de maximiser le rendement de la pompe à chaleur ; cela permet également d’éviter tous bruits nocturnes, dans le cas où l’appareil serait placé près d’une chambre à coucher. En ce qui concerne l’entretien d’un chauffe-eau thermodynamique, les procédures à suivre sont les mêmes que pour un chauffe-eau classique : à savoir le détartrage du produit si vous êtes dans une région calcaire. Il est important de souligner que les chauffe-eau bénéficiant d’une résistance en fourreau sont d’autant plus faciles à entretenir.Pour tous les types de chauffe-eau, il est également nécessaire de les faire contrôler par un professionnel tous les deux ans environ, par prévention. Enfin, il est préférable de vérifier la propreté de l’évaporateur et du ventilateur tous les ans ; si le besoin s’en fait ressentir, ces éléments peuvent être nettoyés à l’aide d’un pinceau à poils souples.