Quel format de chauffe-eau choisir?
Mon chauffe-eau

les différents formats de chauffe-eau

De quel format de chauffe-eau ai-je besoin, et où le placer ?

Format et emplacement du chauffe-eau

Maintenant que vous connaissez la capacité nécessaire, regardez la place dont vous pouvez disposer. Réutiliser l’emplacement existant n’est en effet pas toujours la meilleure option, surtout en cas de rénovation lourde de l’habitation.  

Il existe désormais un grand nombre de modèles (verticaux, horizontaux, muraux…) mais aussi d’accessoires de fixation pour s’adapter à vos contraintes. En prenant les mesures, n’oubliez pas de prévoir l’espace nécessaire pour les manipulations (vidange, entretien…). Il faut compter environ 50 cm autour de l’appareil.

Attention : l’installation d’un chauffe-eau électrique dans une salle de bains impose le respect de normes spécifiques.

Il existe sur le marché une grande variété de modèles, pour répondre à tous les besoins en termes de confort, de performance… et aux contraintes de place dans les petits logements. La conformité aux principaux labels (Promotelec notamment) représente une garantie sérieuse de qualité et de conformité aux normes.

Quel modèle de chauffe-eau choisir ?

Le choix d’un type de modèle (vertical mural, vertical sur socle ou horizontal mural) doit se faire en fonction de l’emplacement disponible et la capacité choisie (en fonction des besoins préalablement calculés).

Cuisine, garage, salle de bains, placard… L’emplacement du chauffe-eau dépendra de la place dont vous pouvez disposer. Un arbitrage entre esthétique et confort sera peut-être nécessaire : songez que le chauffe-eau est d’autant plus efficace qu’il est situé proche des points d’utilisation.

Les chauffe-eau verticaux

On en distingue 2 grands types de modèles verticaux:

  • les verticaux muraux(50 à 200 litres) peuvent être accrochés sur des murs porteurs par le biais de pattes de fixation.
    Pour les chauffe-eau de capacité supérieure à 100L, ou en l’absence de mur porteur, vous devrez utiliser soit un trépied (posé au sol), soit une console pour plafond (pose au plafond si celui-ci est porteur). Une fixation murale reste obligatoire pour assurer la stabilité de l’appareil.
  • les verticaux sur socle (200L à 300L) sont posés sur le sol. Le raccordement à l’arrivée d’eau froide se fait alors par le côté. Une rehausse (accessoire) peut être placée entre le chauffe-eau et le sol pour permettre le passage des canalisations sous le chauffe-eau.

Les chauffe-eau horizontaux

Le chauffe-eau horizontal est la solution idéale en cas de contraintes de volume - notamment lorsqu’il doit être installé dans une pièce à vivre ou un endroit de faible hauteur (un grenier, par exemple).

Les différents modèles (de 75 à 200 litres en général) peuvent être posés au sol ou accrochés au mur ou au plafond.

Les chauffe-eau d’appoint

Ces petits appareils de 15 à 50 litres interviennent en complément du chauffe-eau principal, idéaux pour les petites surfaces ou points d’eau loin de la source d’eau chaude principale (buanderie, salle de bain à l’étage).

Ils peuvent s’installer dans n’importe quelle pièce ayant un accordement d’eau et garantissent un temps de chauffe rapide et une eau chaude immédiate. Cela permet de faire des économies d’eau et d’énergie.