L’emplacement et la préparation
Mon chauffe-eau

1. L’emplacement et la préparation

Le choix de l’emplacement répond à deux contraintes majeures.

Tout d’abord, le chauffe-eau ne doit pas être trop éloigné des points d’utilisation de l’eau chaude. En cas de distance supérieure à 8 mètres, prévoyez de préférence un chauffe-eau d’appoint.

Deuxième contrainte : le chauffe-eau (ainsi que le groupe de sécurité) doit être installé à l’abri du gel (4°C à 5°C minimum) donc idéalement dans la partie chauffée de votre logement. En cas d’installation dans le garage ou au sous-sol, par exemple, vérifiez que les canalisations sont isolées thermiquement... ou réalisez les aménagements nécessaires.

Des contraintes supplémentaires existent en cas d’installation du chauffe-eau dans la salle de bains. La norme NF C 15-100 (qui régit l’installation des appareils électriques) précise que l’appareil doit être installé à plus de 60 cm de la baignoire ou du bac de douche, en volume 3. Si cela est impossible à cause des dimensions de la pièce, vous pouvez le placer en volume 2 s’il est vertical, et en volume 1 s’il est horizontal en le plaçant le plus haut possible. Dans ce dernier cas, 2 conditions supplémentaires sont à respecter :

  • les canalisations d’eau doivent être en matériau conducteur
  • le chauffe-eau doit être protégé par un disjoncteur de courant différentiel résiduel branché en amont du chauffe-eau