Renaissance à Toulouse, ou les étapes d'une rénovation thermique réussie.

Publié le 20 août 2018 - Trucs et astuce

Oui on peut craquer pour une maison, même si elle est loin d'être parfaite sur le plan énergétique ! En un mois de travaux et avec un budget maîtrisé, une bâtisse des années 60 a connu une nouvelle jeunesse synonyme de confort et d'économies pour toute une famille.

Eric et Méline déménagent à peu près tous les cinq ans, au fil des mutations de madame. « En arrivant dans la région Toulousaine nous pensions prendre une location comme d'habitude, se souvient Eric, 44 ans. Et puis ce fut le coup de cœur. Tout nous a plu dans cette maison : son emplacement, son jardin, son architecture typique des sixties, ses volumes parfaits pour notre famille de 6 personnes et même sa déco, restée « dans son jus » ! Le seul problème était que le confort qu'elle offrait datait aussi du début des années 60... »

Le DPE : Diagnostic de Performance Energétique

De fait l'annonce immobilière affichait une étiquette énergie en G, ce qui rangeait la demeure au rang des passoires thermiques. Méline témoigne : « La perspective de nous lancer dans des travaux de grande ampleur nous a un peu fait peur, mais après un temps de réflexion nous avons décidé de nous plonger dans la quête de la performance énergétique, pour notre bien-être et celui de notre portefeuille ! Et ce, avec une envie : faire un maximum de choses par nous-mêmes ! »

Une isolation thermique et écologique

Quelques semaines après l'achat, le couple s'est attaqué au plus gros morceau : l'isolation thermiqueextérieure. « Nous partions de très loin, sourit Eric. A la période où la maison a été construite, les déperditions de chaleur n'étaient pas un sujet prioritaire. » Pour toute protection, la maison disposait d'une couche de laine de roche entre les solives du grenier et de carreaux de polystyrène sur quelques parois intérieures. Il a donc fallu tout refaire, du sol au plafond, sans oublier les fenêtres – d'époque aussi - qui ont toutes été remplacées par des doubles-vitrages à ITR (isolation thermique renforcée).

L'installation d'une VMC: la garantie d'un air sain

Dans la foulée du chantier d’isolation, s'est posée la question de la ventilation. « Je sais qu'une isolation « trop » efficace peut entraîner une humidité excessive, avec des conséquences non négligeables pour la santé des habitants et celle des murs », remarque Méline. Pour assurer la meilleure qualité de l'air possible à toute la famille, le couple a opté pour une VMC double-flux à haut rendement qui présente l'avantage de récupérer la chaleur présente dans l'habitat pour chauffer l'air neuf issu de l'extérieur. Le modèle sélectionné dispose en outre d'un dispositif de by-pass qui garantit un confort optimal été comme hiver.

Le chauffage programmable pour toujours plus de confort

Quid du chauffage ? La maison était équipée de convecteurs électriques mais la plupart d'entre eux avaient largement plus de 20 ans... « Nous n'avons pas voulu tout révolutionner car l'électrique nous convient bien, poursuit Eric. En revanche, nous avons dit adieu à tous les grille-pain et installé – très facilement - des radiateurs programmables et intelligents de dernière génération qui adaptent leur fonctionnement au rythme de vie de la famille ». A la clé : une chaleur douce et des économies d'énergie conséquentes.

Le chauffe-eau thermodynamique pour allier économies et écologie.

Enfin, pour l'eau chaude sanitaire, Eric et Méline ont jeté leur dévolu sur un chauffe-eau thermodynamique. « Nous ne connaissions pas cette technologie, reconnaît Méline, mais l'idée de chauffer notre eau grâce à une énergie gratuite et inépuisable nous a séduit. Détail qui compte : nous avons bénéficié d'un crédit d'impôt de 30% pour l'achat et l'installation de l'appareil ! Combiné à nos radiateurs électriques avec thermostat programmable et notre VMC double flux, on réalise de véritables économies d’énergie! »

Nouveau départ, nouvelle note

Cela fait maintenant quatre ans que la famille a posé ses cartons dans leur maison et parents et enfants apprécient toujours autant son confort douillet. « Nous aimons tellement vivre ici que nous avons pris la décision de ne pas vendre la maison quand nous partirons l'année prochaine. Nous la louerons d'ici à notre retraite ! » Prévoyant, le couple vient de faire réaliser un DPE en vue de la location. Verdict : classe énergie B, une note très enviable pour une maison ancienne !

Ou placer ses radiateurs ?
Où placer ses radiateurs ?

Trucs et astuce

Trucs et astuces pour bien installer votre radiateur là où il faut ! 

En savoir plus

Conference COP 21
COP 21: qu'est-ce qu'on en retient?

Trucs et astuce

Beaucoup de choses ont été dites avant, pendant et après la Conférence de Paris sur le Climat qui s’est tenue du 30 novembre au 11 décembre dernier. Mais, concrètement, à quoi ce texte va-t-il servir ? Décryptage.

En savoir plus

Malao : Bienvenue dans l'ère du chauffage électrique connecté

Lire la suite

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

Fermer