Eau dure, eau douce, quelles différences ?

Publié le 09 mars 2017 - Trucs et astuce

Chauffe-eau, canalisations, machine à laver, la qualité de l’eau peut avoir un impact important sur de nombreux équipements. Afin d’éviter les mauvaises surprises, mieux vaut en savoir un peu plus sur ce qui coule de nos robinets et tourner le dos à quelques idées reçues…

Chaque jour nous consommons en moyenne individuellement 150 litres d'eau... Mais que savons-nous réellement de sa composition et de ses qualités ? Il faut l’admettre, la « recette » de l'eau du robinet est pour le moins complexe, à savoir un cocktail de sels minéraux (calcium, magnésium, potassium, chlore...), d'oligo-éléments (fluor, cuivre, fer et silicium) et d'invités indésirables comme les nitrates, le plomb, l'aluminium et divers polluants. Pour corser le tout, la composition varie considérablement selon les endroits et au fil du temps !

Comment mesurer la qualité de l’eau ?

Mais qu'on se rassure, nul besoin d'avoir un diplôme de chimie pour juger de la qualité de notre eau et anticiper les impacts éventuels sur notre vie quotidienne. Dans les faits on distingue deux grandes familles d'eaux : les eaux dures – dites entartrantes – et les eaux douces, ou agressives.

Un indicateur permet de différencier les unes des autres : le TH (exprimé °fH) qui mesure la présence d'ions de calcium et de magnésium dans l'eau.

- 0 à 6°F = eau très douce (très agressive)
- 6 à 15°F = eau douce (agressive)
- 15 à 30°F = eau moyennement dure (équilibrée)
- >30°F = eau dure (entartrante)  

Quels effets peut avoir l’eau sur notre électroménager ?

Une eau trop dure favorisera les dépôts calcaires et donc l'entartrage des canalisations et de certaines machines (lave-vaisselle, machine à laver) tandis qu'une eau douce favorise la corrosion.

La multiplication des adoucisseurs d'eau sur le marché désigne les eaux dures comme l’unique ennemi et il est vrai qu’une surabondance de tartre peut diminuer les performances d’un chauffe-eau par exemple. Mais, en faible quantité, le tartre a aussi des vertus protectrices : il est par exemple très bon pour notre santé et protège nos appareils électroménagers de la corrosion !

En pratique, les canalisations et les chauffe-eaux dépourvus de dispositif de protection (comme le système ACI Hybride) redoutent davantage les eaux douces qui impliquent une durée de vie plus courte en raison de leur caractère corrosif. 

Chez Sauter, la plupart de nos chauffe-eaux sont équipés du système ACI Hybride : à découvrir ici

Un conseil : si votre eau est particulièrement dure au point de rendre indispensable le recours à un adoucisseur, optez pour un modèle qui dispose d'une régulation et choisissez un seuil à 15°fH !

Mon eau : dure ou douce ?

En France on remarque de grandes variations d'une région à l'autre en matière de qualité de l’eau. Ainsi, en Bretagne et dans le Massif Central l'eau aura tendance à être douce, voire très douce. En revanche, dans le Nord et les Alpes elle sera souvent dure à très dure, même si de nombreuses exceptions existent.

Si vous voulez juger de la qualité de votre eau par vous-même, vous pouvez pratiquer un petit test très simple qui consiste à essayer de faire mousser du savon en vous lavant les mains. En présence d'une mousse abondante qui s'élimine difficilement, considérez que l'eau est plutôt douce. A l'inverse si les bulles sont rares et s'éliminent tout de suite, votre eau est dure.

Dans le doute ou si vous souhaitez plus de précisions, vous pouvez aussi tester votre eau à l’aide de bandelettes de mesure que vous trouverez facilement dans les magasins de bricolage. Enfin sachez que la plupart des grandes compagnies de distribution d’eau diffusent leurs analyses sur Internet.

   

Malao : Bienvenue dans l'ère du chauffage électrique connecté

Lire la suite

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

Fermer